COURS CERTIFIE DE PERMACULTURE

CCP de l’Oasis Citadine

Le contenu du Cours Certifié de Permaculture (CCP) a été mis au point par Bill Mollison, fondateur de la permaculture. Il se déroule obligatoirement sous la coordination d’un designer diplômé en permaculture, garant de la qualité de l’enseignement et seul habilité à remettre le certificat de designer. Cette formation permet de comprendre et d’appliquer les fondamentaux de la méthode de conception permaculturelle.

Nous avons décidé de proposer ce CCP sous la forme de 6 modules, pouvant être pris séparément en fonction de vos envies et besoins. Cependant, si vous suivez l’entièreté du parcours, vous pourrez prétendre à la fin de celui-ci au certificat de designer.

Les journées se dérouleront à la ferme pédagogique de l’Oasis Citadine (87-69 rue de la Mogere 34000 Montpellier). Seule la journée 6 du 23 juin aura lieu à l’extérieur pour pouvoir visiter d’autres fermes.

Tarifs et inscriptions : ICI

Cours Certifié de Permaculture

samedi, 01 juin 2024
dimanche, 02 juin 2024
samedi, 22 juin 2024
dimanche, 23 juin 2024
samedi, 21 septembre 2024
dimanche, 22 septembre 2024
samedi, 12 octobre 2024
dimanche, 13 octobre 2024
samedi, 16 novembre 2024
dimanche, 17 novembre 2024

Coordinateur : Clément Fleith

Pour ce CCP nous avons décidé de collaborer avec Clément Fleith, qui est accrédité par ses pairs en tant que formateur/designer en permaculture et est notamment habilité à dispenser un cours complet de conception en permaculture. En tant que paysan dans l’Hérault, il applique les principes de la permaculture sur sa ferme depuis 2014, couvrant la gestion de l’eau, l’élevage, le maraîchage, l’arboriculture, l’autonomie énergétique, et la construction bioclimatique.

Telle une chef d’orchestre, Clément choisit et accompagne chaque intervenant du stage, veillant à ce que les stagiaires abordent au mieux chaque thème de la permaculture. Tout au long du stage, il guide chaque groupe d’étudiants dans leurs exercices, les aidant à concevoir une ferme aussi résiliente que possible.

Programme détaillé du CCP

Organisation des journées

> 9h00-10h30 : Apports théoriques 1
> 10h30-11h00 : Pause
> 11h00-12h30 : Apports théoriques 2
> 12h40-14h00 : Repas partagé
> 14h30-16h00 : Atelier 1 & Travail en groupe
> 16h00-16h30 : Pause
> 16h30-18h00 : Atelier 2 & Travail en groupe


 

Module 1 – 4/5 mai : Introduction à la permaculture

Journée 1 – Introduction

Enjeux : 

  • Historique de la permaculture
  • Concept de Design
  • Succesion écologique

Programme : 

Au cours de cette journée, la permaculture est définie et examinée dans le contexte de ses influences passées et de son évolution actuelle. Nous explorons comment la permaculture s’intègre aujourd’hui dans le paysage des alternatives agricoles, délimitons le cadre concret de son application, et clarifions ce qu’elle n’est pas. Le concept de design est également abordé, accompagné de quelques bases pour la réalisation du design. Un atelier dédié aux principes et à l’éthique de la permaculture est proposé, mettant l’accent sur la compréhension des patterns (motifs fonctionnels) et leur utilité pour un design efficace. Enfin, une visite du terrain sera organisée, celui-ci servant d’exercice tout au long du stage afin que les participants puissent appliquer le design.


Journée 2 – Elargir son champ de vision

Enjeux : Domaines d’application de la permaculture 

  • Identifier les leviers d’action pour transformer nos modèles agricoles.
  • Comprendre le climat dans lequel s’inscrit notre projet permacole.
  • Du climat au macroclimat : ce que nous pouvons influencer et ce qui échappe à notre contrôle

Programme : 

Cette journée offre une perspective globale pour amorcer efficacement un projet permacole. Avant de plonger dans les détails de l’aménagement de la ferme, il est essentiel de comprendre l’environnement dans lequel elle prend place. Thibault des Greniers d’Abondance abordera les enjeux politiques entourant un modèle agricole alternatif et montrera comment agir à différents niveaux. Cette approche élargie s’applique également au climat dans lequel le projet de la ferme s’inscrit. Des notions telles que le fonctionnement global du climat seront abordées, avec un zoom progressif pour comprendre le climat local, les vents dominants, le comportement des masses d’air humides/sèches, et les courants d’air froid. Nous explorerons également comment interagir avec les microclimats pour les utiliser comme leviers dans nos productions agricoles.

Module 2 – 1/2 juin : Le Design en Permaculture

Journée 3 – Méthodologie de design

Enjeu :

  • Avoir toutes les clefs pour réaliser un design complet

Programme : 

Au cours de cette journée, nous fournissons toutes les clés nécessaires à la réalisation d’un design complet. Nous abordons les étapes allant de la conception à l’implantation, en mettant l’accent sur les outils permettant de recueillir des informations sur le terrain, telles que les données météorologiques et les relevés de terrain biotopes. Nous explorerons aussi bien les outils informatiques que les outils manuels, travaillant sur des plans, qu’ils soient papier ou numériques, en fonction des préférences des stagiaires. Au cours de la formation, nous enseignerons les techniques de traçage sur les plans, le positionnement des éléments du paysage sur une carte, et la prise de distances, offrant ainsi une compréhension approfondie du processus de conception.


Journée 4 – Méthodologie de design et application territoriale

Enjeu : 

  • Approfondir les méthodologie de design par l’illustration d’exemples à différentes échelles

Programme : 

Vincent approfondira la méthodologie de design en partageant son expérience à travers divers projets qu’il a réalisés. Il nous fera découvrir sa méthodologie de travail, mettant en lumière la mise en pratique de la permaculture en milieu urbain. Les stagiaires auront l’opportunité de débuter un travail en groupe sur leur propre projet de design.

Module 3 – 22/23 juin : Gestion d’une ferme et ressource en eau

Journée 5 – L’eau

Enjeu : 

  • Comprendre l’eau et sa gestion sur la ferme

Programme : 

Cette journée constituera l’épine dorsale de l’ensemble des autres thèmes abordés. La compréhension, la gestion et la mise en place d’infrastructures pour optimiser l’utilisation de cette ressource serviront de fondement à l’organisation de tous les autres éléments de la ferme. Nous examinerons en détail le cycle de l’eau, explorant comment interagir de manière judicieuse avec cette ressource. Nous nous pencherons sur le comportement de l’eau dans différents types de sols et sous-sols, étudierons les méthodes de captage, de stockage et d’utilisation, et explorerons des solutions adaptées aux milieux arides et semi-arides, tout en apprenant à gérer les excédents.


Journée 6 – Visite de fermes 

Enjeu :

  • Comprendre la réalité du terrain, de l’autonomie à la production

Programme : 

Au cours de cette journée, nous aurons l’occasion de visiter trois sites distincts afin de saisir les nuances entre divers types de terrains et philosophies de production. Nous explorerons une ferme en permaculture, mettant l’accent sur l’autonomie, la préservation de la biodiversité et une petite production en arboriculture. Ensuite, nous découvrirons une ferme de maraîchage bio à petite échelle. Enfin, nous explorerons un projet collectif axé sur l’insertion professionnelle, dédié à la production en maraîchage et arboriculture.

Module 4 – 21/22 septembre : Les arbres et le sol

Journée 7 – L’arbre

Enjeu : 

  • Comprendre le rôle de l’arbre et acquérir les bases de l’arboriculture

Programme : 

L’arbre, en tant que machine à part entière, joue un rôle complexe dans l’écosystème, et c’est précisément ce que nous explorerons. Nous concentrerons notre attention sur l’arbre fruitier, en examinant son cycle complet, de la production à son entretien et sa mise en place. Les thèmes abordés incluront le choix des variétés, les techniques de plantation, l’entretien par la taille et la greffe, ainsi que les différents métiers liés à l’arboriculture. Nous mettrons en lumière le rôle essentiel de l’arbre au sein d’une ferme.


Journée 8 – Le sol 

Enjeux : 

  • Comprendre le fonctionnement d’un sol, et comment interagir avec

Programme : 

Le sol ne se limite pas à être un support inerte où l’on injecte simplement des nutriments pour les plantes ; c’est un écosystème complexe. Une compréhension approfondie de ce système peut nous aider à relever certains défis liés à la culture de nos plantes préférées. Au cours de cette journée, nous examinerons la formation des sols, le rôle crucial des microorganismes dans le sol, ainsi que les méthodes d’analyse et de reconnaissance des différents types de sols. Enfin, nous aborderons les travaux à mettre en place en fonction du type de sol et de la production envisagée.

Module 5 – 12/13 octobre : Les animaux et l’écoconstruction

Journée 9 – Les animaux 

Enjeu :

  • Comprendre le rôle des annimaux dans un ecosytème et comment utiliser ce rôle sur la ferme

Programme : 

Au cours de cette journée, nous explorerons le rôle essentiel des animaux dans l’évolution de l’humanité, tant dans ses réussites que dans ses défis. Nous constaterons que les animaux ont toujours été des compagnons de route, contribuant activement aux travaux agricoles. Nous étudierons comment les animaux peuvent à la fois valoriser ou détériorer les terres, tout en interrogeant notre responsabilité dans leur cycle de vie. De manière spécifique, nous aborderons les bases de l’élevage de chaque espèce, tout en examinant des exemples de fermes où les interactions entre animaux et paysage rendent les exploitations plus fertiles et résilientes.


Journée 10 – L’écoconstruction

Enjeu :

  • Avoir quelques notions pour construire de manière écologique

Programme : 

L’objectif de cette journée est de fournir les clés nécessaires pour construire de manière écologique les bâtiments destinés à la ferme. Les bâtiments eux-mêmes sont des objets de design pouvant être optimisés pour s’intégrer efficacement dans le fonctionnement global de l’exploitation. On abordera le concept de bioclimatisme non seulement pour les espaces de vie, mais aussi pour les zones de production.

Module 6 – 16/17 novembre : L’énergie et application de designs

Journée 11 – L’Energie 

Enjeux : 

  • Comprendre les notion autours de l’énergie

Programme : 

Au cours de cette journée, nous explorerons divers aspects de l’énergie sur la ferme, notamment la quantité nécessaire pour effectuer les travaux agricoles, les moyens d’optimiser cette consommation, les solutions pour identifier d’autres sources d’énergie sur la ferme, le rôle des animaux, ainsi que les énergies fossiles et renouvelables. Par la suite, nous aborderons l’aspect énergétique des bâtiments, y compris le chauffage et l’électricité, en examinant les méthodes de production pour parvenir à l’autonomie. Nous présenterons également plusieurs exemples de technologies low-tech adaptées au style de vie sur une ferme permacole.


Journée 12 – La permaculture en vrai

Enjeu : 

  • Voir des mise en pratique de réalisation permacole

Programme : 

Dans la matinée, plusieurs intervenants nous présenteront des exemples d’application de design qu’ils ont soit eux-mêmes réalisés, soit dans lesquels ils ont vécu. Ensemble, nous analyserons la pertinence de chacun de ces exemples. Dans l’après-midi, nous examinerons les designs proposés par les stagiaires, qui seront évalués par différents intervenants de la formation. En conclusion, nous clôturerons la journée par un moment festif.

Les intervenant.e.s

Association les Greniers d’Abondance

L’association « Les Greniers d’Abondance » se donne pour mission de réunir une diversité d’acteurs, allant des citoyens aux chercheurs en passant par les experts et les acteurs de terrain. Son objectif central est d’étudier collectivement les voies de résilience face aux crises. L’association se concentre sur les transformations sociales, économiques, techniques et politiques nécessaires pour anticiper les bouleversements du système alimentaire. Elle vise à satisfaire les besoins essentiels de la population dans des situations de perturbation telles que des événements climatiques extrêmes, des chocs pétroliers, ou des récessions économiques. En favorisant la collaboration entre différents acteurs, l’association aspire à développer des solutions et des approches novatrices pour renforcer la résilience face aux défis du système alimentaire.

Vincent Loubière

Vincent Loubière, collaborateur au sein de l’agence Odyssée, incarne une fusion réussie entre expertise en permaculture et conception systémique territoriale. Après avoir suivi une formation en permaculture dispensée par Clément Fleith, il applique avec enthousiasme les principes de la permaculture dans le cadre de son travail au sein d’Odyssée. Odyssée se distingue en tant qu’agence d’urbanisme hybride, axée sur la conception systémique territoriale. Cette agence accompagne divers acteurs, qu’ils soient publics, privés ou citoyens, dans des projets complexes. L’équipe d’Odyssée combine de manière harmonieuse des compétences sensibles en design, architecture et urbanisme avec des compétences rationnelles en numérique, science des données, matière et fabrication, énergie et flux. Cette approche permet à Odyssée de promouvoir une vision systémique complète des projets territoriaux, favorisant une meilleure adaptation de l’activité humaine au sein du contexte vivant. Vincent Loubière, fort de sa formation en permaculture et intégré au sein de cette équipe polyvalente, contribue ainsi à intégrer des principes durables et résilients dans les projets territoriaux développés par Odyssée.

Marion Chauffard

Marion Chauffard, originaire de Revermont dans l’Ain, incarne la passion du maraîchage en bio. Titulaire d’un BTS horticole, elle s’est formée au métier de maraîchère, concrétisant son rêve avec Samuel Puig. Ensemble, sur 7 000 m2 de terre nourricière, ils cultivent une diversité de légumes de saison sans désherbants ni pesticides, adoptant une approche respectueuse de l’environnement. Marion, dévouée à son métier, consacre ses journées au travail du sol, à l’arrosage et au désherbage, incarnant ainsi le rôle passionné d’une maraîchère soucieuse de la qualité et de la durabilité de sa production.

Emilie Rousselle

Emilie Rousselle travaille en tant que pépiniériste à la ferme du Pointclef. Néanmoins, la production de plants n’est qu’un aspect de cette exploitation qui se révèle en réalité bien plus complexe. Sur ces terres, le milieu sauvage s’exprime pleinement, et certains endroits, alignés avec la philosophie permacole, sont progressivement domestiqués pour en tirer des ressources contribuant à l’autonomie familiale.

Julien Sainseaulieu

Après des voyages et des rencontres au gré du vent, Julien ressent le besoin de s’impliquer en profondeur. Il s’engage tout d’abord dans l’humanitaire en Afrique subsaharienne pendant 3 ans. En 2012, Julien découvre la permaculture au Maroc : les principes et l’approche systémique lui parlent immédiatement. Il passe son CCP en France avec Robyn Francis. Beaucoup de projets fleurissent alors dans la région de Marrakech ; il y participe et glane de l’expérience. En 2016, il s’associe avec un autre permaculteur et crée un bureau d’étude : Terra Ethika. Leur questionnement est le suivant : comment transférer les principes de la permaculture dans la production agricole de leur territoire ? En 2021, Julien et sa famille quittent le Maroc pour retourner vivre en France. Leurs regards se tournent vers la ville de Lodève. Le questionnement et l’implication restent les mêmes !

L’Abeille verte

Le pôle Agriculture de L’Abeille Verte incarne son engagement en faveur d’une transition sociale, écologique et locale. En mettant l’accent sur des activités non concurrentielles, il se consacre à la production de fruits et légumes bio, à leur transformation pour la restauration collective, et à la création de potagers. Cette initiative contribue à promouvoir l’agriculture biologique et à créer des emplois pérennes à Lodève. L’équipe ambitieuse vise à embaucher 250 Lodévois au cours des 5 prochaines années, soutenant ainsi le droit au travail pour tous dans une perspective sociale et solidaire.

David Viala

Ingénieur agronome, David a travaillé pour de grandes entreprises agroalimentaires (Danone, Pernod Ricard). Il a tout quitté pour partir se former au berceau de la permaculture : l’Australie. En chemin, il s’est aussi formé à la pratique du yoga. Il est co-fondateur de l’association Oasis Citadine. Sa passion : transmettre ses savoir-faire et connaissances !

Tarifs et inscriptions

Oasis Citadine - 2023

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Aller à la barre d’outils